Une candide Mila Kunis couvre «Esquire» en tant que femme la plus sexy en vie

Le numéro de novembre de «Esquire», qui nomme Mila Kunis la femme sexiste vivante, commence par son récit des pressions odieuses qu'elle a subies lors de la promotion du film d'action de 2008 «Max Payne». Lorsqu'elle a refusé de poser pour la couverture d'un certain magazine , elle a expliqué que tenir tête à quelques secousses était l'une de ses plus importantes évolutions de carrière:



'Pourquoi soutenir un projet qui ne m'a pas soutenu? Les gens de cette industrie mentent tellement, ils croient en leurs mensonges. C’est ce que j’ai appris sur ce film. J'ai appris que les gens sont des connards et que les gens mentent. Je pense que ce fut le tournant de ma carrière. Où j'ai dit non! '

Le profil dans 'Esquire' continue de montrer beaucoup d'esprit et de franchise de la star de 'Ted' et 'Black Swan'. Elle ouvre sur la perte de sa vie privée, de la politique comme divertissement, et d'un moment fort particulier - parler de Seth MacFarlane, qui l'a dirigée dans 'Ted' et 'Family Guy'. Kunis a certainement cet humour de garçon fraternel de bonne humeur: 'Il est un tel douchebag. Je n'arrête pas de lui dire: «Sarcasme ne se traduit pas bien sur papier.» Et il est tellement sec. Je le connais depuis que j'ai quatorze ans, et je trouve que l'humour qui se déprécie est super. '



Voyez l'article complet ici.





Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs

Prix