Le réalisateur «héréditaire» Ari Aster révèle le sens de la fin de son film d'horreur Bonkers

Ari Aster



Willy Sanjuan / Invision / AP / REX / Shutterstock

fille noire sur walking dead

Dans un AMA reddit chargé de spoilers, le réalisateur «héréditaire» Ari Aster a approfondi son nouveau film d'horreur acclamé avec Toni Collette. Les actions de son personnage à la fin du film ont soulevé des questions parmi les fans, et l'écrivain / réalisateur a offert un coup d'œil derrière le rideau - ainsi qu'un aperçu de 'Midsommer', son prochain long métrage de deuxième année.



Après avoir admis qu'il «aime l'idée d'une intervention divine» en réponse à une question sur le somnambulisme d'Annie ayant plus de sens derrière, Aster propose sa propre interprétation: le personnage de Collette «sait à un certain niveau enterré et supprimé que sa vie n'est pas la sienne, et elle est victime d'une intrigue machiavélique impensable de sa mère. Mais elle ne peut pas regarder directement cela (et encore moins s'en renseigner). Cela détruirait trop sa structure intérieure.



«Alors, elle vit dans une sorte de déni. Mais dans son sommeil, cette partie d'elle joue. Elle a essayé de mettre le feu à ses enfants pour empêcher la «résurrection de Paimon», comme vous le dites. Elle dit même, dans la séquence de rêve, 'je n'essayais pas de te tuer, j'essayais de te sauver'. Cela dit, cela pourrait aussi être lu comme le désir enfoui d'Annie de tuer ses enfants. Après tout, elle n'a jamais voulu être mère. Toute sa vie, elle a simplement fait «la chose faite». Le rôle d'une mère n'est jamais celui qu'elle a senti à l'aise de jouer. »

'Héréditaire'

A24

Il révèle également le sens de l'écriture (littérale) sur le mur: «Ce sont des morceaux isolés d'un sort d'invocation qui devrait être écrit partout dans la maison. Nous n'en voyons que trois dans le film, mais il y en a beaucoup d'autres (probablement écrits derrière des meubles ou autrement cachés). «Liftoach Pandemonium» a une signification particulière. Cela se traduit par «Ouvrir le chaos (ou l'enfer)». »Sains!

Quant à ses inspirations, Aster mentionne «Ne regardez pas maintenant», «Dans la chambre», «Rosemary’s Baby», «La tempête de verglas», ainsi que Peter Greenaway et Powell et Pressburger.

Game of Thrones saison 6 épisode 7 critique

Le prochain film d'Aster est 'Midsommer', et il a révélé certaines de ses influences: l'esthétique de 'Black Narcissus', 'Hard to Be a God', et deux films de Roman Polanski ('Macbeth' et 'Tess') en plus de la fondements thématiques de «Apocalypse Now», «The Wicker Man» et «Modern Romance».



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs