Bande-annonce de 'Linda Ronstadt: le son de ma voix': un hommage affectueux au chanteur

'Linda Ronstadt: le son de ma voix'



Greenwich Entertainment

Janis Joplin avait peut-être plus d'avantage, mais Linda Ronstadt a vendu beaucoup plus de disques, ce qui en fait une candidate viable pour le titre de première femme rock star du monde. Dans leur nouveau documentaire festif et souvent déchirant, les cinéastes oscarisés Rob Epstein et Jeffrey Friedman explorent la voix mélodieuse du chanteur, sa musicalité avancée, son héritage mexicain et la lutte contre la maladie de Parkinson. La nouvelle bande-annonce du documentaire «Linda Ronstadt: le son de ma voix», publiée en septembre, s'ouvre sur une citation de Dolly Parton, annonçant: «Linda pourrait littéralement chanter n'importe quoi».



Bonnie Raitt le décompose pour un public plus jeune qui connaît peut-être moins la chanteuse: «Linda était comme la reine. Elle était comme ce que Beyoncé est maintenant. '



Selon le synopsis officiel: «Ronstadt est notre guide à travers ses premières années de chant de canciones mexicaines avec sa famille; ses journées folkloriques avec les Stone Poneys; et son règne en tant que «reine du rock» des années 70 et du début des années 80. Elle a été une pionnière des femmes dans l'industrie musicale à prédominance masculine; un ardent défenseur des droits de l'homme, et a eu une romance très médiatisée avec le gouverneur de Californie Jerry Brown. En fin de compte, sa voix chantante a été apaisée par la maladie et l'a forcée à prendre sa retraite, mais sa musique et son influence restent toujours intemporelles. Avec des images de performance émouvantes et des apparitions d'amis et de collaborateurs, notamment Dolly Parton, Emmylou Harris, Bonnie Raitt et Jackson Browne, `` Linda Ronstadt: The Sound of My Voice '' célèbre un artiste dont le désir de partager la musique qu'elle aimait a fait tomber des générations de fans l'amour avec elle - et le son de sa voix. '

Il s'agit du premier documentaire sur la musique du prolifique duo de réalisateurs, tous deux des hommes gais dont le travail fait partie intégrante du cinéma queer depuis le début des années 1980. Le duo a collaboré au documentaire oscarisé «Common Threads: Stories From the Quilt» (1989), ainsi que «The Celluloid Closet» (1995) et «Paragraph 175» (2000). Epstein a remporté l'Oscar de «The Times of Harvey Milk» (1984), qu'il a réalisé en solo. Le duo a fait ses débuts en cinéma narratif en 2010 avec «Howl», qui mettait en vedette James Franco dans le rôle d'Allen Ginsberg.

Greenwich Entertainment, 1091 et CNN Films sortiront 'Linda Ronstadt: le son de ma voix' dans les salles en septembre. Découvrez la bande-annonce ci-dessous.





Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs