Sam Richardson est assez coché, et c'est plutôt génial

Sam Richardson au Sundance Film Festival 2019



Taylor Jewell / Invision / AP / REX / Shutterstock

Pour un acteur dont le personnage à l'écran est construit pour être le gars le plus gentil de la salle, Sam Richardson est audiblement en colère contre le sort de sa première série, 'Detroiters'.

'Je devrais être plus prudent sur la façon dont je parle, je suppose, parce que nous essayons toujours de vendre la série à qui nous le pouvons, et je suppose que je ne veux pas que Comedy Central résout l'accord à cause de mes lèvres lâches', Richardson a déclaré dans une interview avec IndieWire. 'Mais en même temps, je suis aussi très frustré.'

Il n'y a pas de salut évident en attente de 'Detroiters'. Malgré les tentatives de Comedy Central pour vendre le spectacle, le soutien de divers critiques, et même une lettre ouverte de Seth Meyers, un renouvellement de dernière seconde est un retard de six mois après l'annulation. Ce qui reste est un spectacle avec un héritage à préserver et un acteur, producteur et créateur qui mérite de créer plus de projets à lui.

Sam Richardson, un improvisateur né à Detroit qui a éclaté sur 'Veep' en tant que passionné politique bouillonnant Richard Splett, est prêt à dominer l'industrie du divertissement. Ses collègues le décrivent comme 'naturellement doué', 'un grand acteur' et 'plus drôle que tout ce que j'ai jamais vu de drôle'. Il est déjà EP'ing une autre série de comédie (YouTube bien accueilli 'Champaign, ILL '), et mettant en vedette dans tout, des sélections de Sundance (' Bootstrapped ') aux films de studio à gros budget (Melissa McCarthy à venir' Superintelligence ').

Mais les talents de Richardson sont plus profonds et plus étranges que le public n’en a encore vu. Un interprète incroyablement observable - le genre de gars qui peut retenir votre attention avec juste sa posture et un sourire - l'enthousiasme de Richardson est également addictif hors écran. Il s'éloigne du cynisme, même s'il est tenté de montrer plus de côtés de lui-même. 'Detroiters' était notre regard le plus complet à ce jour sur ce qu'il a à offrir, et ce n'est que le début.

Le sort des «Détroiters»

«Detroiters», co-créé par Richardson avec un ami de longue date et écrivain de «SNL» Tim Robinson, a été supprimé par Comedy Central en décembre 2018. La sortie forcée d'un spectacle que Richardson a appelé «un hommage à ma ville natale, ma ville, avec mes meilleurs amis »se dégonfle suffisamment, mais ce qui a empiré, c'est d'attendre: le duo savait que« Detroiters »était mort en août - quelques jours seulement après la fin de la saison 2 - mais ne pouvait rien dire.

'Je pense que Comedy Central voulait le porter à un autre [réseau], et c'est pourquoi ils ne l'ont pas annoncé tout de suite', a déclaré Robinson. '[Mais] ça a continué, encore et encore, et nous n’entendions rien. Ça en est arrivé au point où c'était frustrant pour Sam et moi qu'on me demande tout le temps si ça revenait, et ensuite je devais être douteux à propos de cette question parce qu'on ne peut pas dire qu'elle est annulée. '

On leur a dit que l'émission n'avait tout simplement pas les cotes nécessaires pour gagner une troisième saison. (Un porte-parole de Comedy Central a déclaré que «plusieurs facteurs» étaient pris en compte, mais que «les faibles niveaux d'audience étaient la principale raison» de ne pas reprendre la saison 3.) Richardson a toutefois déclaré que ces cotes étaient «indicatives des décisions» prises par le réseau. Ils avaient tourné et monté toute la deuxième saison à temps pour une sortie en février, afin de minimiser le temps d'antenne de 'Detroiters', mais Comedy Central a décidé de repousser la sortie à l'été.

Quand il a appris la nouvelle, Richardson s'est souvenu avoir pensé: 'Cela ressemble à un poignard de la mort.'

«Détroiters»

cape et poignard (série télévisée)

Comédie centrale

'Je pense que Comedy Central utilisait d'anciennes tactiques pour ce nouveau spectacle', a déclaré Richardson. 'Une partie de l'argument était,' Oh, nous devons rivaliser avec le sport. 'Et je me disais:' Eh bien, qui décide entre le sport et une sitcom Comedy Central '> des critiques positives et des scores d'audience élevés comme preuve, Richardson a déclaré que la qualité n'était pas 't le problème autant que la sensibilisation.

'Je pense que le problème n'était pas que les gens ont vu le spectacle et ne l'ont pas aimé. Je pense que le problème était que les gens n’avaient pas vu le spectacle », a-t-il dit.

Et ceux qui le savaient avaient du mal à regarder.

'La chose la plus frustrante à ce sujet [est] que vous ne pouvez le trouver nulle part', a déclaré Robinson. «Les gens ne regardent plus vraiment la télévision en temps réel. Les gens se rendent sur leurs plateformes de streaming pour regarder ce qu'ils regardent. En ce moment, les gens ne vont pas à l’application Comedy Central [et] dépassent le mur de paiement. C'était tout simplement impossible. […] Quelqu'un dit: «Comment puis-je le regarder?» Et vous dites: «C'est sur l'application Comedy Central, et vous pouvez regarder la première gratuitement, puis vous devez vous inscrire et payer pour l'application.» C'est comme un non-début d'une conversation. '

Même si Robinson a déclaré qu'il était lui-même coupable d'un comportement similaire, sa principale préoccupation quant à l'avenir de l'émission réside dans sa disponibilité facile. 'Maintenant, je veux juste qu'il arrive quelque part où les gens puissent accéder aux deux premières saisons, afin que les gens puissent le voir.'

De Détroit à «Champaign»

Jusqu'à présent, les chiffres d'audience exacts ont été un réconfort pour le nouveau spectacle de Richardson, 'Champaign, ILL'. Produit par Richardson et co-star Adam Pally, la série originale YouTube suit deux meilleurs amis qui sont obligés de retourner dans leur ville natale après avoir vécu grand pour la dernière décennie. Bien que YouTube Premium nécessite un abonnement pour voir la saison complète, il est accessible sans application et les trois premiers épisodes sont disponibles gratuitement. Plus de 6 millions de personnes ont regardé la première.

«C’est la première fois de ma carrière que je peux littéralement et concrètement voir la preuve que 6 millions de personnes l’ont vu», a déclaré Adam Pally. 'Il est dit ici même sur le téléspectateur que 6 millions de personnes l'ont vu, donc c'est beaucoup de gens. […] Est-ce que j'aimerais que ce soit cet énorme hit de niveau «Titanic», où les gens me poursuivent dans les rues? Oui, ce serait vraiment amusant, mais 6 millions de personnes? C'est beaucoup.'

«Ça a été un très bon déploiement», a déclaré Richardson. «La possibilité de voir des gens voir une émission parce que vous pouvez y créer un lien sur votre téléphone [est formidable]. Comme dans un Instagram, je peux dire «Balayez vers le haut» et cela vous mettra en relation avec le pilote. C'est incroyable et différent d'un déploiement par rapport aux autres réseaux. »

Adam Pally et Sam Richardson dans «Champaign ILL»

Mark Hill / YouTube Premium / Gracieuseté de Sony Pictures Television

Pally a déclaré que leurs rôles - jouer les anciens membres d'un équipage d'un rappeur - étaient «quelque peu sur mesure» pour les amateurs de hip-hop hors écran, et leur introduction imprévue ne pouvait pas être mieux adaptée: Pally et Richardson ont rencontré un concert Run the Jewels, par le biais de leur ami commun Timothy Simons.

'Cela ressemble à une jolie ‘ Champaign, ILL ’; chose à faire pour prendre le crédit pour ‘ Champaign, ILL ’; comme ça, donc je vais commencer à dire définitivement que la seule raison pour laquelle 'Champaign, ILL' existe est à cause de moi ', a déclaré Simons. «Personne d'autre n'y était pour rien. C'est à moi. […] Je pense aussi que je devrais avoir droit entre 30 et 35% [des redevances]. »

Pally a déclaré que lui et Richardson ont immédiatement 'parlé la langue de l'autre', ce qui découle en partie de leur expérience dans la comédie d'improvisation. Richardson a rejoint Second City Detroit après le lycée (où lui et Tim Richardson sont devenus proches), avant de déménager à Chicago et de rejoindre le théâtre de la compagnie là-bas, tandis que Pally est un membre de longue date de la Upright Citizens Brigade. Ce terrain d'entente les a aidés à construire la chimie à l'écran et hors tension.

'Ça va être une chose ringarde, mais en improvisation, quelle que soit la situation qui vous est donnée, l'une des façons de réussir sur scène est de dire que vous êtes le meilleur dans cette situation', a déclaré Pally. 'Si quelqu'un dit que vous êtes médecin, alors vous êtes le meilleur médecin. Donc, lorsque votre travail consiste à être le meilleur ami de quelqu'un, il est très facile de s’ouvrir à cela lorsque vous avez déjà tant d’amis et d’intérêts communs. Vous vous dites: 'Eh bien, si nous voulons que cela fonctionne, nous devrions être meilleur amis. 'Et puis vous êtes.'

L’amitié est un thème central des productions de Richardson. Dans «Champaign, ILL», il fait partie d'une comédie à deux personnes. «Detroiters» utilise la même structure, mais l'amitié est encore plus profonde. Même dans 'Veep', dont il est un habitué depuis 2015, Richard - le personnage le plus gentil de la série - partage un lien spécial avec le personnage le plus méprisable de la série, Jonah Ryan, joué par Simons.

'Tout ce que j'ai pu faire avec lui était tellement mieux parce que nous travaillons tous les deux comme un bon fleuret pour l'autre', a déclaré Simons. «La négativité et l’aigreur intenses à sourcils froncés de Jonas ont bien battu cette personne vraiment positive. Et ils ont vraiment trouvé une bonne amitié et une bonne connexion malgré leurs différences. »

'Je gravite vers les choses sur l'amitié, vous savez', a déclaré Richardson. 'Mes amis sont si importants pour moi, donc l'idée de représenter les amitiés dans mon travail est quelque chose que je trouve amusant.'

Kevin Dunn, Sam Richardson, Anna Chlumsky dans «Veep»

Colleen Hayes / HBO

La fin de «Veep» et le début de la prochaine étape

David Mandel, le showrunner de 'Veep' depuis la saison 5, a déclaré que Richardson poussait les scénaristes à faire plus.

'Les gens commentent toujours les très belles et longues insultes et tout le reste, mais Sam faisait déjà ce truc de cadence très rapide quand nous sommes arrivés.', A déclaré Mandel, ajoutant que Richard parlerait si vite qu'il devrait souvent se corriger ou ajouter des surprises. révélations à la fin de son monologue. Mandel a ensuite décrit une scène où Richard est passé de la citation de sa grand-mère - «« Les rôtisseurs sont des torréfacteurs », c'est ce que grand-mère Splett a toujours dit» - pour clarifier qu'elle avait une maladie rimante appelée «syndrome de Lyndrome» pour se rendre compte, tout de suite, que ce cher vieux Grand-mère Splett a inventé cette partie.

'Et je veux dire, c'est Sam', a déclaré Mandel. «Nous continuons à le faire cette beaucoup plus compliqué, et [Sam] continue de les frapper. »

'C'est la performance de Sam à un T', a déclaré Pally. 'Il est tout ce que vous voulez et puis il vous surprend à la fin.'

'Il a de nouveaux mouvements que vous n'avez pas vus', a déclaré Robinson. 'Même si je le connais depuis des décennies, il a encore de nouveaux mouvements je n'a pas vu. '

«Veep» a terminé sa dernière saison en décembre et ce fut un adieu émotionnel pour tout le monde. Richardson a dit qu'il l'avait occupé pendant les vacances pour qu'il n'ait pas à faire face à la fin du spectacle, et il était l'un des nombreux membres de la distribution qui se sont présentés pour le dernier jour de tournage bien qu'il ait bouclé ses propres scènes des jours plus tôt.

kumail nanjiani samedi soir en direct

Avec cela et «Detroiters» se terminant si près les uns des autres, Richardson pense à l'avenir. Parallèlement au déploiement de «Champaign, ILL», il a joué dans le pilote de Sundance «Bootstrapped» (créé par Danielle Uhlarik) et a fait tomber le film New Line «Superintelligence» (avec Melissa McCarthy) le jour de Noël. Mais une grande partie de ce à quoi il pense sont des projets qu'il produirait, créerait ou dirigerait autrement, et son expérience avec 'Detroiters' et 'Champaign, ILL' a façonné sa façon de penser les projets.

'Je souhaite que ce ne soit pas le cas, mais cela vous rend un peu plus réaliste sur vos terrains', a-t-il déclaré. «J'essaie de ne pas penser aux choses de cette façon. J'essaie juste de trouver des choses que je pense être drôles ou ce que je pense être le mieux, au lieu de penser à des critiques ou à quel point ça va se vendre ou à quel point quelque chose va coûter cher. […] Je n'ai pas fait de spectacle où j'ai un budget illimité. J'espère. J'espère faire des films que si je trouve un caprice, je pourrai le faire. Comme ce serait génial '' un peu fan - et ce n'est peut-être pas trop loin.

'Je crois qu'Hollywood finira par [revenir] et qu'il pourra faire ce qu'il veut', a déclaré Pally. «Je veux être dirigé par lui. Je pense que c'est un scénariste et réalisateur fantastique. […] Quand la ville commence vraiment à s'ouvrir à lui et à lui donner de l'argent et du pouvoir - whoa. Ça va être des trucs de niveau supérieur. '

'J'espère qu'il écrit et dirige', a déclaré Mandel. 'Je dois dire que j'ai adoré & Detroiters. ’; J'en étais un grand fan. Ça me manque vraiment. […] Ce que j'ai adoré à ce sujet [c'est] ce n'était pas Richard Splett, car évidemment ce n'est pas Richard Splett dans la vraie vie. À son crédit, il peut être autant de personnes différentes. »

'Je pense parce qu'il est si bon pour jouer Richard qu'il y a l'hypothèse qu'il est ce genre de gars étonnant,' constamment positif '- et il l'est vraiment; c'est un homme bon dans son cœur, mais j'ai vu plusieurs fois où des gens ont essayé de baiser avec Sam, et Sam ne [va pas être baisé avec]. Sam va redresser son dos et vous faire savoir que vous n'allez pas baiser avec Sam. Et son impressionnant à voir. Donc, je veux en quelque sorte voir quelqu'un explorer cet aspect. »

Richardson est peut-être prêt pour cela. C'est le même gars qui a distribué des compliments au hasard pendant une journée complète sur Twitter, mais il est prêt à laisser un peu la bienveillance de Richard derrière.

'J'essaie de sortir de ce rôle', a-t-il déclaré. 'Compte tenu de l'opportunité, j'aimerais faire d'autres trucs solo ou antagonistes. Cependant, je pense aussi que l'antagonisme et le cynisme sont si courants et endémiques, et je n'aime pas avoir cela [dans ma vie]. Comme même sur «Veep», mon personnage est la personne la moins cynique de cet univers. «Détroiters», nous ne sommes pas cyniques. Et «Champaign ILL», ces gars-là [peuvent être] des idiots, mais ils ne sont vraiment pas cyniques. »

Quoi que Richardson fasse ensuite, il est clair qu'il y a encore plus dans le réservoir que ce que le public a vu jusqu'à présent. Et s'il veut se mettre un peu en colère, ça va aussi.



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs